description des types

Les 27 Sous-types de l’ennéagramme

Les 27 sous-types sont la combinaison des 9 types de l’ennéagramme, mais aussi de 3 instincTypes (survie/conservation, social et tête-à-tête/sexuel).

Cet article a pour but de vous donner une définition claire et précise de chacun d’entre-eux.

Saurez-vous trouver le votre ?

Type 1 ennéagramme, les 3 sous-types :

les sous-types du type ennéagramme 1

sous-type 1 survie : anxiété

Parmi les trois catégories du type 1 Ennéagramme, le sous-type survie est celui qui montre le moins sa colère. Il est bien beaucoup plus doux, poli et moins direct que les autres membres de la famille du type 1. Le surnom du 1 survie est anxiété et pour cause.

Le 1 survie va se focaliser énormément sur les besoins primaires à satisfaire. Par exemple : contrôler et améliorer les différentes choses autour de lui et plus encore assurer son confort avec effort. Ce qui va apporter au quotidien cette fameuse anxiété.

Des trois ennéatypes 1, le sous-type survie est celui également qu’on appelle le vrai perfectionniste. C’est celui qui va être le plus focalisé sur ses propres défauts, son propre manque de perfection. À l’opposé du 1 tête-à-tête ou du 1 social, il sera bien plus focalisé sur ses propres erreurs que sur les erreurs des autres. Nous verrons chez lui une recherche obsessionnelle de la perfection et une très grande exigence vis-à-vis de lui-même. Celle-ci bien plus accentuée que sur ses deux autres confrères. Enfin, le sous-type 1 survie peut être confondu avec le profil ennéagramme 6.

Sous-type 1 social : rigidité 

Là où le 1 survie va être focalisé sur ses propres erreurs, le 1 social sera beaucoup plus tourné sur les erreurs des autres au point qu’on pourrait voir en lui une sorte de professeur d’école. D’ailleurs, ce terme peut amener un autre nom qu’on retrouve sous 1 social appelé rigidité qui est inadaptabilité

De son côté social, il sera donc focalisé sur les autres et sur leurs erreurs. Ce mode de fonctionnement inconscient va lui amener un sentiment inconscient de supériorité et de fait, un besoin inconscient d’exprimer aux autres leurs propres erreurs. Enfin, on remarque que sur tous les types 1, ils ont tendance à être les plus intellectuels des trois types 1. Ce trait peu nous amener à le confondre parfois avec le type 5.

Sous-type 1 tête-à-tête : zèle

On pourrait qualifier le 1 tête-à-tête de réformateur, car il cherche plus à réformer les choses qu’à exprimer une forme de perfectionnisme. Il sera également dans une dynamique d’amélioration des autres.

Tel un conquistador, il a tendance à identifier ce qui doit être amélioré et à s’autoproclamer comme étant le plus légitime à démontrer cela. On remarquera également chez lui une plus grande intensité au travers de sa colère et le besoin intense d’assouvir ses propres désirs. C’est ainsi qu’on trouvera chez le 1 tête-à-tête une forme d’excessivité qui pourrait donner confusion avec le type 8.

Type 2 ennéagramme, les 3 sous-types :

Le type 2

2 survie : privilège

Le 2 survie est le contre-type ennéagramme du type 2. Son énergie va aller en opposition avec ses besoins de survie. De par leur côté survie, ils ont tendance à être orientés sur les besoins du foyer. En d’autres termes, comment prendre soin au maximum du foyer ?

C’est ainsi qu’au sein du foyer, ils ont besoin d’être au centre de l’attention. Comme pour tout type 2 dans l’ennéagramme, nous trouvons chez ce sous-type une forme de séduction. Cette séduction est très différente de ce qu’on pourra retrouver sur le sous-type tête-à-tête ou social.

L’ennéatype 2 va aborder un type de séduction tel un enfant. Les enfants lorsqu’ils montrent leurs faiblesses, leurs côtés fragiles, voient l’intérêt et l’amour des adultes se manifester à eux. Dès lors, on trouvera chez les deux survie une tendance à se victimiser afin d’être écoutés et ainsi, être au centre de l’attention.

Deux confusions possibles sont sur le type 2 survie avec le type 6 (plus particulièrement le 6 survie) et le type 4.

2 social : ambition

On nomme le 2 social ambition par son besoin d’être au centre du groupe. Il adoptera un mode de séduction plus adulte au travers de sa posture. Posture qui inspire une position de leader.

Concernant la passion d’orgueil du 2, nous retrouverons chez ce type 2 une plus grande fierté. Celle-ci donne un orgueil bien plus apparent. Par son côté social, il aura un fort besoin de reconnaissance tout comme la nécessité d’être proche de personnes ayant une certaine valeur ou autorité dans un milieu social donné.

Ils arrivent également à créer facilement du lien et développer un maximum leurs connexions sociales. En termes de confusion, on peut souvent les prendre pour des type 3 ou 8.

2 tête-à-tête : séduction/agression

Comme nous l’avons vu précédemment, chaque type 2 va avoir un mode de séduction privilégié. Concernant le 2 tête-à-tête, son mode de séduction sera celui auquel on s’attend le plus. C’est-à-dire la séduction que l’on retrouve au travers du charme et du charisme.

Très séducteur, il éprouve également un certain orgueil à être le favori ou confident de certaines personnes privilégiées. Chez les femmes de ce sous-type, nous retrouverons l’archétype de la femme fatale, dangereusement irrésistible.

De par le côté tête-à-tête, les membres de ce sous-type feront preuve d’une certaine impulsivité, une certaine excessivité que l’on rencontrera notamment dans leur difficulté à accepter un « non » à une question. Bien qu’il soit le plus proche de l’archétype du profil 2, on peut cependant parfois les confondre avec le type 3, voire le type 4 tête-à-tête.

Type 3 ennéagramme, les 3 sous-types :

Le profil 3 et ses sous-types

3 survie : sécurité

Le sous-type 3 survie est ce qu’on appelle en ennéagramme un contre-type. il est le plus difficile à typer en 3. Et pour cause, sa passion de vanité sera bien moins manifestée bien que pourtant très présente.

D’un naturel réservé et organisé, on notera chez eux une anxiété cachée en fond. Ils travaillent également dur afin de vaincre leurs insécurités. Tout comme un bon profil 3 qui se respecte, ils manifesteront une grande facilité à développer leurs efficacités et leurs propres autonomies.

La vanité est difficile à percevoir chez eux, car ils éprouvent une vanité à ne pas avoir de vanité. C’est ainsi qu’ils recherchent activement une image de réussite tout en faisant croire à leur entourage le contraire.

On notera notamment chez eux une difficulté encore plus forte à créer des liens profonds avec leur environnement. En termes de confusion, nous pouvons les confondre dans l’ennéagramme avec certains sous-types des profil 1 et profil 6. 

3 social : prestige

Il est le plus caricatural et le plus proche de l’archétype du profil 3. Ce sont les personnes qui aiment briller en société. Ils apprécient fortement d’être regardées et avoir de l’influence sur les autres.

On notera également un côté bien plus compétitif que ses deux autres confrères. Ils seront fortement orientés sur la réussite financière qui est un gage de leur propre valeur.

Concernant leur passion de vanité, ils savent avec une très grande intelligence mettre en avant les différents éléments qui pourraient les faire briller en société comme les diplômes, les démonstrations de la richesse, de statut social, de culture ou autres.

Le 3 social est bien plus proche du stéréotype du 3. Nous aurons beaucoup moins de confusion possible entre ce sous-type et d’autres profils Ennéagramme.

3 tête-à-tête : charisme

Plutôt idéalistes, ils recherchent le ou la partenaire idéal(e) et éprouveront de fortes exigences dans leurs sélections. Pour arriver à séduire l’être aimé, ils vont rechercher à être parfait afin de l’attirer et le garder.

Dès lors, ils emploieront leurs passions de vanité à leur service dans le but de créer cette image attractive. Ils aiment plaire et être attirants et cherchent à ressembler au standard sociétal d’une femme parfaite ou d’un homme parfait.

On notera sur ce sous-type une plus grande sensibilité que le 3 survie ou le 3 social qui peut parfois amener une confusion avec le type 2. Autres confusions possibles avec le type 7 notamment sur leurs côtés positif et enthousiaste.

Type 4 ennéagramme, les 3 sous-types :

L'ennéatype 4 en détail

4 survie : ténacité 

Le terme « porter sa croix » n’a jamais eu autant de signification et de sens que pour le 4 survie. En effet, de tous les types 4 c’est le plus endurant vis-à-vis de la souffrance, mais aussi le plus silencieux vis-à-vis de cela.

Inconsciemment, ils ont tendance à choisir des activités qui leur demanderont beaucoup d’endurance et beaucoup d’effort. Derrière ce besoin psychologique, ils rechercheront un besoin de reconnaissance et d’admiration de leurs sacrifices.

Parmi tous les sous-types du profil 4 de l’Ennéagramme, c’est celui qui est le plus difficile à identifier puisque c’est ce qu’on appelle un contre-type. Plus masochiste que mélodramatique, on aura tendance à le confondre au type 3 survie, au 7 social ou au 1 survie. 

4 social : honte

Le 4 social aime à se placer dans des situations d’infériorité vis-à-vis des autres et tout particulièrement au sein de groupes (n’oublions pas que nous sommes sur l’instincType social).

Inconsciemment, ils provoqueront des situations sociales qui amèneront le rejet afin de confirmer le sentiment de honte qu’ils ressentent à l’intérieur d’eux. Ils ont tendance à bien exprimer leurs souffrances, voire à éprouver de fortes lamentations.

Chez eux, nous trouverons une plus forte tendance à penser par le biais de leurs émotions. D’un caractère plus généreux, doux et amical, on peut parfois les confondre avec le type 6, tout particulièrement par leur orientation vers le manque et ce qui ne va pas. 

4 tête-à-tête : compétition

Le 4 tête-à-tête est le plus colérique des 4 au point même d’être confondu avec un type 8. Pourtant, la colère sera bien différente de celle du 8. En effet, pour le 8 la colère est liée à un sentiment d’injustice alors que pour le 4 tête-à-tête, elle est reliée à un manque ou une frustration de ne pas avoir ce qu’il veut.

Cette attitude colérique ou râleuse leur permet de montrer leur mécontentement, tel un enfant souhaitant accéder à son désir. En d’autres termes : « plus je me plains, plus j’obtiens ce que je veux ! »

De par l’instinctype tête-à-tête/sexuel, on retrouve chez eux un côté plus excessif ainsi qu’un besoin d’émotions plus intenses (déjà présent sur le 4 mais ici amplifié). Outre le 8, les 4 tête-à-tête peuvent être confondus avec les 2 tête-à-tête. Notamment par leurs côtés séducteurs, mais aussi par une forme d’agressivité présente dans leurs relations.

Type 5 ennéagramme, les 3 sous-types :

les sous-types du type ennéagramme 5

5 survie : Château-Fort

Contrairement au type 4 ou même au 2 de l’ennéagramme, il est bien plus difficile d’arriver à faire la distinction entre les trois sous-types du 5.

On appelle le 5 survie Château-Fort. Nous remarquerons que les différents aspects du type 5 seront bien plus exacerbés chez lui. Ainsi, il est le plus secret d’entre eux et sait définir des limites très claires entre lui et les autres.

On peut l’appeler également le sanctuaire secret, car il aime se protéger derrière ses murs. Il doit être en mesure de se protéger du monde. Dès lors il va collecter un maximum de choses à l’intérieur de son propre château fort. 

On remarquera également chez lui un fort besoin de collecter des ressources et tout particulièrement des ressources financières. Très proche du stéréotype du 5, il est beaucoup plus difficile de faire une confusion entre ce sous-type et d’autres ennéatypes. 

5 social : Totem

Chez le 5 social, nous remarquerons que la passion du savoir est encore plus présente que chez ses deux autres confrères. On remarque tout particulièrement un intérêt vers tout ce qui a trait à la culture, aux groupes ou à la société. Son surnom est Totem, le totem étant le symbole de ralliement de la culture et du clan.

Nous retrouvons également un côté élitiste chez les membres de sous-type. Ils seront ainsi très sélectifs dans leurs relations. Ils préféreront partager leurs intérêts avec des personnes ayant les mêmes idéaux et exigences intellectuelles.

On remarque également chez eux un fort intérêt spirituel ainsi qu’une forme d’idéalisme marqué. En termes de confusion, nous pouvons voir certaines similarités avec les sous-types du 7.

5 tête-à-tête : confidence

Le 5 tête-à-tête va rechercher l’union idéale. C’est-à-dire, un espace de confidence au travers duquel il pourra avoir une connexion profonde avec une personne spéciale pour lui.

Nous pouvons aussi bien retrouver ce trait aussi bien sur le côté sentimental qu’amical. Il privilégiera un cercle amical restreint et trié sur le volet.

Nous remarquons également chez ce 5 une sensibilité beaucoup plus forte qui peut pour certains se manifester au travers d’une expression artistique. Cela peut ainsi donner une confusion avec le type 4 bien qu’il sera beaucoup plus mental alors que le 4 est lui émotionnel.

Type 6 ennéagramme, les 3 sous-types :

l'enneatype 6

6 survie : chaleur

On utilise le terme chaleur pour montrer que ce profil a besoin d’un environnement chaud et de sécurité. C’est ainsi qu’il va privilégier un entourage aidant lui permettant de sécuriser ses propres peurs. De tous les types 6, c’est celui qui sera le plus doux et le plus chaleureux. Cette attitude lui permet d’éviter au maximum toute forme de menaces.

On aura tendance à avoir un 6 bien plus phobique. Il peut apparaître tel un lapin qui rentre dans son terrier pour se sentir en sécurité. De part son côté doux et amical, nous pouvons le confondre avec certains sous-types du 2, voire un ennéatype 9.

6 social : devoir

Ce sous-type a un côté beaucoup plus manichéen que les autres membres de la famille du 6. En effet, il aura tendance à voir les choses en blanc ou en noir. Cette tendance lui permet de se positionner plus facilement : « soit tu es avec moi, soit tu es contre moi. »

Par son aspect social, il se focalise beaucoup sur la notion du devoir à accomplir au sein d’un groupe. On verra, d’ailleurs, chez ce profil un fort sens du devoir et de très grandes exigences vis-à-vis de lui-même, mais aussi vis-à-vis des autres. 

Cela peut nous amener des confusions avec le type 1 sur lequel on trouvera certains de ces critères. Nous pouvons aussi le confondre avec un 3 de par son efficacité et l’attente d’objectifs.

6 tête-à-tête : Force-Beauté

De tous les types 6 Ennéagramme, le sous-type tête-à-tête est définitivement le plus contre-phobique des trois. La force peut se représenter par cette idée que la meilleure défense est l’attaque. Voilà pourquoi il aura tendance à vouloir apparaître tel un bulldog qui va aboyer (sans forcément mordre) pour intimider l’autre.

Cette forme d’agressivité qui n’est juste qu’un masque pour rassurer sa peur pourra causer une confusion avec le type 8. On remarque également chez lui une tendance à se faire l’avocat du diable. Il aime contredire ou réfuter des opinions afin de les tester.

On utilise le terme « Force-Beauté » pour le qualifier afin de déterminer qu’il utilise des attributs de force ou de beauté pour désamorcer les différentes menaces. Une autre confusion peut se trouver avec le type 3, car ils sont tous deux orientés sur l’action, le travail et l’efficacité.

Type 7 ennéagramme, les 3 sous-types :

les sous-types du 7

7  survie : famille

Pour ce sous-type, la famille n’est pas à prendre au sens littéral, mais plutôt au travers de la mise en place pour créer leur propre « famille ». En d’autres termes, créer des alliances et surtout un groupe de personnes très proches avec qui ils vont pouvoir combler leurs besoins et désirs.

Étant les plus terre à terre des ennéatypes 7, ils en sont plus pragmatiques, matérialistes et de fait, bien plus focalisés sur les besoins matériels et financiers. On remarque également chez lui une tendance opportuniste et intéressée au travers de leurs relations. Opportunités qu’ils arrivent facilement à concrétiser par leur côté amical. 

En terme de confusion, nous pouvons parfois le confondre avec le type 6, voire certains 8, plus particulièrement le type 8 survie.

7  social : sacrifice

Le mot sacrifice peut sembler étonnant surtout si l’on associe le profil 7 et la notion de gourmandise. De par sa particularité de contre-type, le 7 social va répondre à son besoin de plaisir au travers du sacrifice.

En d’autres termes, ils vont éprouver un plaisir à se sacrifier pour les autres afin d’obtenir une valorisation sociale extérieure (n’oublions pas que nous sommes sur un instincType social). Ils trouvent ainsi un plaisir au sacrifice, celui-ci leur apportant les lauriers d’une reconnaissance publique.

On note également sur ce profil un besoin inconscient à vouloir apaiser les souffrances des autres et ressentir du bonheur au travers de l’aide qu’ils leur apportent.

Ainsi, par leur côté tourné vers les besoins des autres et le besoin de reconnaissance publique du social, on peut les confondre avec le type 2. À la différence du 2, ils seront beaucoup plus connectés à leurs propres besoins et intérêts.

7  tête-à-tête : fascination 

Le mot fascination du 7 tête-à-tête peut apparaître dans les deux aspects du terme. Tout d’abord par le côté fascinateur et charismatique que peut avoir le 7 tête-à-tête vis-à-vis des personnes qui le côtoient. Mais également par une tendance qu’il a à idéaliser certains individus, allant parfois jusqu’au culte de la personne.

En outre, nous remarquerons chez eux un fort côté rêveur. Celui-ci les amène à visiter l’imagination et les rêves pour éviter de se confronter aux souffrances du monde réel.

Par leur instincType tête-à-tête/sexuel nous retrouverons chez eux un coté fort séducteur et un fort besoin inconscient de séduire. Enfin, nous trouverons peu de confusions possibles avec ce type et un autre.

Type 8 ennéagramme, les 3 sous-types :

le profil 8 ennéagramme

8  survie : satisfaction

De par le coté survie/conservation de leurs InstincTypes, ainsi qu’un côté excessif relatif au type 8. Nous noterons chez ce sous-type un besoin disproportionné à vouloir assurer leurs besoins matériels et financiers.

De naturel plus calme et renfermé que les autres membres de la famille 8. Ils ont tendance à se livrer peu et parfois à sous-évaluer l’importance des sentiments. On remarque également chez eux une orientation très forte et autocentrée sur leurs propres besoins au point de rejeter toute idée ou personne opposée à leurs propres désirs.

En termes de confusion, nous pouvons le mélanger avec le type 1 sexuel. Tout particulièrement pour leur excessivité à vouloir obtenir ce qu’ils veulent. Contrairement au 1, ils auront peu de considération pour les normes sociales et les règles.

8  social : solidarité

Au sein de la société, le type 8 social éprouve un fort désir de choisir son camp. Au travers de celui-ci, il saura manifester les injustices contre lesquelles il lutte via une cause (qui peut être très personnelle).

Il ressentira également le besoin de prendre sous sa protection les faibles et tout particulièrement ceux victimes d’injustices sociales (notion d’injustice définie selon ses propres standards).

Bien qu’appartenant à l’intelligence instinctive, on remarque chez le profil 8 social une tendance assez intellectuelle. Les femmes de ce sous-type ont une inclination à être confondues avec le 2. Le 8 social homme quant à lui, ressemblera plus à un 9. 

8  tête-à-tête : possession

La notion du contrôle est beaucoup plus présente chez le 8 tête-à-tête, tout particulièrement son accessibilité au travers de ses relations. On peut remarquer chez lui un besoin de domination et de contrôle sur l’autre mais paradoxalement, une tendance à lâcher littéralement leurs contrôles, lorsqu’ils se trouvent sous le joug amoureux ou amical d’une personne. 

On voit ainsi une certaine dualité où l’excessivité se présente sous une exagération du contrôle ou par un lâcher-prise total.

De tous les sous-types 8 de l’ennéagramme, il est le plus expressif, et émotionnel de par son côté tête-à-tête (dit également sexuel). Il aura une forte tendance antisociale, provocatrice et d’opposition. On peut parfois le confondre avec le 4 tête-à-tête tant sur son côté colérique qu’émotionnel et demandeur.

Type 9 ennéagramme, les 3 sous-types :

le profil 9 en détail

9  survie : appétit

La passion de paresse du type 9 se retrouve dans l’oubli de lui-même au travers du confort.

Nous retrouvons chez lui un très fort besoin de satisfaire ses attentes matérielles. Cela va l’amener à identifier son être à ce qu’il fait : « je mange donc je suis », « je dors donc je suis » etc.

 C’est ainsi qu’il va s’oublier ou s’effacer dans une certaine forme de confort. Intériorisant beaucoup les choses, il va avoir une nature assez calme et le besoin de rechercher une vie simple et paisible. 

Nous pourrons parfois le confondre avec certains sous-types du profil 8 ennéagramme. Et pour cause, car il se caractérise par une énergie plus forte que les autres 9.

9  social : participation

Nous sommes ici sur le contre-type du 9. Les personnes appartenant au 9 social vont s’oublier au travers du groupe, en amenant leurs services et leurs aides au maximum à celui-ci. Ils mettront, ainsi, beaucoup d’effort, de travail et d’énergie afin d’aider leurs groupes. 

Parfois, malgré eux, ils pourront être reconnus comme chef d’un groupe. Non qu’ils manifestent cette volonté, mais parce le groupe les voit comme les plus légitimes à faire du lien avec les autres et mener le groupe.

Beaucoup plus extravertis et énergiques que les autres sous-types du 9. On peut parfois les confondre avec un 3 (pour leur côté travailleur) ou avec un 2 (pour leur capacité à répondre aux besoins des autres).

9  tête-à-tête : fusion

La passion de paresse (ou narcotisation) du type 9 va se retrouver chez cet InstincType sexuel à travers son union à l’autre. Ainsi, il va fusionner avec l’autre afin de s’oublier lui-même. Cette fusion peut l’amener à embrasser les passions, les envies ou les besoins de l’autre.

De cette façon, il va exister à travers l’autre, ce qui va lui éviter de trouver un sens véritable à ses propres besoins et ses propres envies. D’un naturel gentil, doux et agréable, ils auront plus de mal que les autres à trouver la motivation pour leur propre compte. 

Nous pouvons le confondre avec le type 4. Tut particulièrement, sur les sentiments de la mélancolie et le besoin du lien. Autre confusion possible avec le type 2 pour l’importance qu’il donne à la relation. 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *