Ennéagramme : Trouver son profil de personnalité

Comment trouver son type ennéagramme et en quoi cela va améliorer votre vie de manière stable et durable ?

Connaissez-vous votre profil ennéagramme ? Peut-être hésitez-vous encore entre 2 ou 3 profils et avez-vous du mal à vous décider ?

Cet article va vous permettre d’y voir plus clair et de répondre une bonne fois pour toutes à ces questions et notamment aborder les erreurs fréquemment commises.

Les erreurs fréquentes

Tout d’abord, il est bon de rappeler qu’il y a des pièges à éviter dans lesquels nous tombons automatiquement au début de notre recherche.

Le premier est que, même si on a besoin de trouver rapidement son type ennéagramme, il s’agit d’une recherche intérieure et personnelle. Personne donc ne peut nous donner avec certitude notre profil ennéagramme, même un expert en ennéagramme. Il s’agit d’un biais d’autorité.

Or, il est courant de rencontrer des initiés à l’ennéagramme qui affirment à des personnes qu’elles sont de tel ennéatype. Cela peut vraiment dérouter et emmener à des situations problématiques de développement personnel. Les personnes auxquelles on a donné le mauvais profil ne vont donc trouver aucune aide dans l’ennéagramme.

La personne initiée ou experte a une conscience, une responsabilité de justesse et de sincérité, et un rôle de clarté envers ceux qui lui demandent (ou pas d’ailleurs!) quel est leur profil. C’est priver une personne du droit à la recherche de soi, une aventure personnelle de découverte, de prise de conscience.

Il est normal de vouloir connaître rapidement et facilement son type de personnalité, mais ce n’est pas ainsi que fonctionne l’ennéagramme.

Trouver son type ennéagramme

La deuxième erreur est de croire que l’on peut changer de type ennéagramme ou ennéatype. Ce profil arrive très tôt dans l’enfance (à partir de 4 ou 5 ans parfois) car il s’agit d’une strate profonde de la personnalité. Il ne s’agit pas d’une nature mais tout un pan de personnalité, d’un besoin fondamental et d’une vision du monde propre à un individu depuis ses 5-7 ans.

De la même manière, on ne peut pas avoir plusieurs types ennéagramme. Par contre, il existe des profils secondaires et des niveaux d’évolution (intégration ou désintégration). Il est donc normal de se retrouver dans plusieurs profils. Ces profils secondaires apparaîtront à certaines périodes de notre vie mais ne seront pas prépondérants.

Enfin, le dernier piège à éviter est de faire un test ennéagramme. Celui-ci est rapide mais donnera une réponse fausse, basée sur le comportement et non sur les intentions d’une personne, cachées derrière ce comportement. L’ennéagramme est beaucoup plus profond et subtil que cela.

Pourquoi trouver son type ennéagramme ?

Trouver son type ennéagramme permet avant tout de mieux se connaître mais surtout de faire la paix avec soi-même et soigner ses blessures intérieures.

De même, en termes de relations et de communication, l’ennéagramme est un outil incroyable qui permet forcément de mieux communiquer et d’assainir les relations.

L’ennéagramme, c’est l’Humain, notre quotidien et nos relations au monde et aux autres. Il permet de connaître nos faiblesses et découvrir nos points de force.

Naturellement, nous utilisons un biais cognitif : le biais d’aversion à l’ambiguïté qui nous pousse à vouloir aller vite dans cette recherche. Nous refusons de rester dans le flou sur notre propre identité.

Comment trouver son type ennéagramme ?

Trouver son profil ennéagramme peut prendre du temps. Comme nous l’avons vu, il s’agit d’un chemin intérieur personnel vers la découverte de notre personnalité.

1- Connaître parfaitement les 9 profils de personnalité

C’est en cela que les tests sont dans l’erreur. Il faut savoir de quoi on parle. Pour cela, regarder les vidéos sur les 9 profils ou lire chacun des profils sur « Le Petit livre de l’Ennéagramme« .

Trouver son type ennéagramme

2- Procéder par élimination

Si vous avez des difficultés à trouver votre profil, l’idéal est d’éliminer un à un les profils qui ne vous correspondent pas. Puis, observez les types restant.

3- Faire une introspection

Il s’agit de développer son observateur intérieur. Cela implique de s’observer soi-même au quotidien dans la façon d’être, de faire, dans les attitudes, comportements, pensées et émotions. Se poser ensuite la question : « qu’est ce que cela signifie sur moi ? ».

Cela permet de mieux comprendre notre propre fonctionnement et pourquoi, en situation de stress, nous ne prenons pas toujours les bonnes décisions.

4- Le regard des proches

Echanger avec vos proches sur l’ennéagramme et sur vos doutes vous permettra d’avoir des retours inattendus mais aussi de partager cette passion sur l’ennéagramme.

Ne pas s’arrêter à un seul avis mais recouper les informations de différentes personnes.

5- La formation Technicien Ennéagramme

Au travers de cette formation, vous pourrez en apprendre davantage sur les ailes, les flèches, les niveaux d’intégration, les types d’intelligence, du niveau d’énergie, ainsi que des subtilités très fines sur les profils.

Les pires ennemis de l’ennéagramme

Ces ennemis sont ceux qui vous empêchent de trouver votre profil, d’évoluer et d’utiliser toute la puissance de cet outil : les pièges de l’ego et de l’orgueil.

Trouver son type ennéagramme

L’ego est là pour assurer notre survie psychologique mais peut aussi aller à l’encontre de notre propre bien-être.

Pr exemple, nous pouvons avoir envie d’être un profil plutôt qu’un autre.

L’orgueil ici va emmener une personne à croire qu’elle a changé de profil par exemple et qu’elle a beaucoup évolué, ceci afin d’éviter de se confronter à une réalité qui est peut-être en deçà de celle espérée.

La solution est de faire preuve d’humilité vis à vis de notre propre perception ainsi que celle des autres : se voir de façon réaliste.

Il s’agit d’une vertu qui n’est pas naturelle, mais qui est acquise.

L’ennéagramme nous permet de voir que nous sommes tous beaux et uniques pour ce que nous sommes à l’intérieur de nous-mêmes.

Découvrir votre profil ennéagramme permet de comprendre votre vision du monde et votre manière d’interagir avec celui-ci. Vous allez également pouvoir faire la paix avec votre profil de personnalité fabriqué par votre inconscient, et ainsi vous accepter pleinement.

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez soigner les blessures de votre profil ennéagramme (peur, échec, perfectionnisme…). Il s’agit d’un vrai travail profond, intérieur.

L’ennéagramme a vraiment changé la vie de nombreuses personnes, notamment dans leur communication et leur relation avec les autres.

Notes et Références

[1] « Le Petit livre de l’Ennéagramme » : https://enneagramme-alchimie.com/livre-enneagramme/

[2] Formation Tech Ennéagramme : https://lecturepersonnalite.com/formation-enneagramme

[3] Les biais cognitifs :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/comment-notre-cerveau-nous-manipule-t-il_135688

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.